La pharmacie, un équipement vital pour les soldats

pharmacie-equipement

L’exposition des militaires au danger implique de fournir une pharmacie adaptée aux forces armées. C’est à la pharmacie centrale des armées que sont développés et produits les médicaments spécifiques aux besoins des soldats au combat et à l’entraînement.

La capacité des forces armées de pouvoir se déployer en tout lieu et dans des conditions de sécurité aléatoires entraîne la mise à disposition de tout un éventail de soins adaptés aux risques inhérents à l’exposition du soldat en opération. Comme ces risques ne sont généralement pas présents dans la société civile en temps de paix, la fonction de la pharmacie centrale des armées est de développer et produire les médicaments non disponibles sur le marché. L’établissement est situé à Chanteau, au nord d’Orléans, où ne travaillent pas que des militaires du service de santé des armées. Ceci dit, les 29 pharmaciens qui y servent sont des engagés. Mais quels sont donc les sortes de médicaments dont la pharmacie centrale des armées (PCA) a obtenu le privilège de produire ?

« Sa mission, c’est de fabriquer les antidotes du risque chimique, bactériologique et nucléaire, explique le commandant de la pharmacie, mais aussi des médicaments qui sont tournés vers l’opérationnel tels que la morphine ou l’auto-injecteur ».

La pharmacopée fabriquée par la PCA se retrouve naturellement dans la trousse individuelle du combattant. Celle-ci, après avoir été testée par les forces spéciales dans différentes situations opérationnelles, équipe depuis 2008 tous les combattants, avec :

  • Des petits pansements de type URGO ;
  • 1 pansement compressif d’urgence ;
  • 1 pansement stérile transparent 7×9 cm ;
  • 1 garrot en caoutchouc ;
  • 1 garrot SOFT Tactical à tourniquet ;
  • 1 perfuseur stérile avec site d’injection ;
  • 1 cathéter veineux périphérique (G16/G18/G20) ;
  • Des dosettes de chlorhexidine ;
  • 1 dosette de 10 mg de morphine ;
  • 1 poche de soluté 500 ml ;
  • 1 sachet de 5 compresses 7,5×7,5 ;
  • 1 rouleau de ruban adhésif microporeux.

Les recherches qui ont abouti : tousse individuelle combattant.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>