Une frégate multimissions, à quoi ça sert ?

multimissions-pourquoi

En se dotant des fameuses FREMM, la Marine nationale répond d’abord à un besoin de furtivité, mais également à la nécessité de disposer d’un bâtiment de guerre modulable et susceptible de s’adapter à différentes missions :

Ainsi, les frégates multimissions (FREMM) remplacent progressivement les navires de la même catégorie, mais plus anciens qui équipent la Flotte. Les F67 Tourville (déjà désarmées), F70 Georges Leygues et FAA Cassard n’ont plus cours ou sont en train de disparaître des océans. Bâtiments de la classe des 6.000 tonnes, ces navires de guerre peuvent aussi bien mettre en œuvre des capacités antinavires (missiles mer-mer), des moyens d’autodéfense contre les sous-marins (torpilles MU 90), des capacités d’autodéfense anti-aérienne (missiles ASTER 15) et une capacité de frappe dans la profondeur (missiles de croisière navals) ou de défense aérienne (missiles Aster 15 et 30). Mais pas simultanément sur chaque unité !

La particularité de ces frégates est en effet de pouvoir être affectées à l’une ou l’autre de ces missions :

  1. La défense anti-aérienne ;
  2. La lutte ASM contre les sous-marins :

« L’intérêt des frégates, c’est de disposer d’un panel d’outils très large, d’être rapidement reconfigurable, et de pouvoir finalement répondre à des situations extrêmement diverses, explique le capitaine de vaisseau commandant de la frégate Aquitaine. D’une manière générale, le moyen aérien est le complément indispensable à un bâtiment de premier rang ».

On le voit sur les images vidéo, les frégates multi-missions se caractérisent par une silhouette très particulière, avec des lignes brisées aux arrêtes très vives qui dénotent une furtivité très avancée aux ondes émises par le radar. Mais ce n’est pas tout ! Les FREMM embarquent un équipage plus réduit par rapport aux anciennes frégates de la Marine nationale, mais disposent d’un aéronef (l’hélicoptère Caïman) à voilure tournante, qui leur apporte une capacité de projection aujourd’hui nécessaire à la protection d’une force aéronavale :

108 marins (officiers, officiers mariniers et hommes d’équipage) composent l’équipage d’une frégate multimissions, détachement hélicoptère compris !

Les recherches qui ont abouti : ça sert a quoi la marine nationale, c’est quoi une frégate, Video Procedure de tir canon marine.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>