Les épreuves physiques de futurs marins-pompiers

physique-marseille

Le recrutement des marins-pompiers du BMPM de Marseille comporte des épreuves physiques auxquelles il vaut mieux se préparer…

Les épreuves de sport que réussissent les 200 marins-pompiers qui entrent au Bataillon des Marins Pompiers de Marseille (l’une des deux seules unités militaires de soldats du feu en France, avec les sapeurs pompiers à Paris) ne sont pas très exigeantes, mains nécessitent tout de même de la préparation. Le recrutement y est de plus en plus sélectif, afin d’assurer un minimum de sécurité personnelle durant les intervention. Pour un pompier, la condition physique demeure essentielle, et c’est une condition de survie.

Les épreuves physiques pour recruter les marins pompiers de Marseille ont quatre aspects, au cours desquels les capacités des candidats sont évaluées. Le but n’est pas la performance, mais l’aptitude de ces futurs soldats du feu à résister et à endurer des contraintes éprouvantes. Les notes sont sur 20 et femmes et les hommes sont évalués selon des barèmes spécifiques :

  1. Les tractions ;
  2. Les abdominaux ;
  3. La natation ;
  4. Le test Luc Léger.

Il faut être capable d’effectuer au minimum 3 tractions à la barre, 50 abdos et 100 m en nage libre, où le port du bonnet obligatoire, et les lunettes sont autorisées pour nager en piscine. Le test Luc Léger se révèle une épreuve de course à pied avec accélération progressive, elle a pour objectif de mesurer l’endurance cardio-vasculaire, grâce à une succession d’allers-retours entre 2 plots, espacés de 20 mètres.

Accéder aux épreuves de recrutement du Bataillon des Marins Pompiers de Marseille (BMPM) nécessite en effet de posséder :

  • La nationalité française ;
  • La jouissance de ses droits civiques et une bonne moralité ;
  • Avoir effectué la journée défense et citoyenneté ;
  • Une taille minimale de 150 cm pour le personnel féminin et de 154 cm pour les hommes, une acuité visuelle ainsi qu’une condition physique conforme à l’exercice de la profession ;
  • Savoir nager :

Les marins pompiers du BMPM sont non seulement amenés à intervenir en ville, dans l’agglomération de Marseille, mais aussi à traiter les feux de forêt.

Les recherches qui ont abouti : aptitude physique marin pompier, test physique marin pompier.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>