Intégrer la Gendarmerie avec les classes préparatoires

preparatoires-integrees

Pour de jeunes diplômés, le dispositif des classes préparatoires intégrées offre une bonne opportunité pour accéder au concours externe d’officier de la Gendarmerie nationale…

Se donner à fond dans les études ouvre certes un grand nombre de portes, mais pour les jeunes le gros problème c’est qu’il n’a pas assez de repères pour se représenter ce qu’il y a réellement derrière. Le système de classes préparatoires intégrées (CPI) pour les concours externes d’officier (ou de sous-officier) leur permet de préparer plusieurs concours dans la fonction publique à l’issue de leur année d’intégration tout en bénéficiant du statut de Gendarme Adjoint Volontaire (GAV) ; donc d’une rémunération, d’un hébergement à titre gratuit, d’un soutien individualisé de l’encadrement et d’un tutorat effectué par des officiers de gendarmerie expérimentés.

Mais en premier lieu, une classe préparatoire intégrée effectuée au sein de l’école de gendarmerie permet vraiment de se rendre compte des missions de la Gendarmerie et du quotidien du métier de gendarme. L’étudiant, qui peut justifier des conditions pour intégrer ce type de programme, est donc plongé dès le début dans l’univers militaire de la Gendarmerie, comme on peut le constater sur cette vidéo où les étudiants s’entraînent aux épreuves physiques d’instruction de n’importe quelle recrue de la Gendarmerie. Un certain nombre de conditions sont nécessaires pour bénéficier du statut de gendarme adjoint volontaire et agent de police judiciaire adjoint :

  1. Avoir 17 ans révolus et moins de 26 ans lors de la candidature ;
  2. Jouir de ses droits civiques et être de bonne moralité ;
  3. Reconnu physiquement apte par un médecin de la Gendarmerie ;
  4. Réussir les épreuves de sélection de gendarme GAV APJA.

Pour intégrer une classe préparatoire et préparer le concours d’officier, il faut aussi justifier de conditions de compétences supplémentaires :

  1. L’élève doit être titulaire d’un Master ou d’un diplôme équivalent ;
  2. Un parcours universitaire dans des conditions matérielles difficiles :

« Pour ma part, la CPI ça représente une grande chance, explique un élève officier. D’abord un escalier social pour intégrer différents corps de la fonction publique, ça permet d’acquérir une méthode générale qui est faite pour l’ensemble des concours et spécialement pour les concours de la gendarmerie nationale, et ça permet de découvrir de l’intérieur cette institution ».

Les recherches qui ont abouti : offiers de la gendarmerie.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>