Buffalo, un véhicule super blindé de déminage

buffalo-deminage

Avec ses presque 4 mètres de hauteur, Buffalo est certainement le véhicule blindé le plus curieux en dotation dans l’armée française. Son rôle, déminer le terrain avant le passage des autres unités de l’armée de Terre…

La silhouette originale de ce véhicule blindé qu’on voit surgir au début de la vidéo n’est certes pas banale. Son importante garde au sol, son châssis en V et sa cabine (qui fait en même temps office de cellule de survie) lui donnent plutôt l’air d’un véhicule sorti tout droit de l’imagination d’un réalisateur de cinéma de science-fiction, à moins qu’il ne rappelle par certains de ses côtés les engins de chantier géants qu’on utilise dans les mines et les carrières. Le Buffalo n’est cependant rien de tout cela, il accomplit une mission militaire : ce véhicule d’intervention et de protection est destiné à déminer des engins explosifs improvisés (IED) ou d’autres types de mines enterrées dans le sol. La conduite opérationnelle du véhicule Buffalo est évidemment confiée aux soldats du Génie, qui disposent ainsi d’un matériel très performant :

« C’est l’un des engins les plus protégés de ce qui se fait en ce moment, donc je suis confiant ».

Qu’on en juge ! Le nombre des ouvertures et des soudures a été limité à une seule porte, ce qui réduit au maximum les points sensibles du véhicule. Mais ce n’est pas tout : son châssis en V a été étudié pour évacuer le souffle d’une explosion vers l’avant, ce qui en réduit considérablement l’impact. C’est lors du conflit afghan que l’armée de Terre a été séduite par le monstre à l’allure de bestiole extraterrestre, avec son bras articulé capable de déterrer au loin des engins explosifs :

« La solution a été d’acheter un véhicule qui existe déjà sur étagère, l’armée américaine s’étant dotée depuis un certain temps de ce genre de véhicules ».

Le Buffalo vient ainsi compléter le système d’ouverture d’itinéraire miné du Génie, avec l’avantage sur le Souvim de n’être composé que d’un seul engin ! Pour cet ensemble de raisons, l’armée française s’est fiée à la technologie de l’armée américaine en dispensant l’industrie d’armement d’autres efforts de développement : pourquoi en effet chercher à réinventer la roue ?

« Pour cet engin, la formation a duré 1 semaine aux États-Unis à Charleston ; c’est une formation très poussée et très intéressante ».

5 premiers Buffalo équipent ainsi l’arme du Génie depuis 2009, lui donnant avec l’expérience du théâtre afghan une compétence nouvelle pour traiter les explosifs positionnés sur le chemin des unités.

Les recherches qui ont abouti : Buffalo blindé, Buffalo soldat, vehicule de deminage, vehiculebuffalo arme.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>