Comment les soldats stressés se remettent à cheval !

traumatique-therapie

Pour soigner les soldats atteints de stress post-traumatique, des initiatives variées sont en expérimentation, notamment avec des chevaux à l’hôpital d’instruction des armées Legouest, à Metz.

Les militaires ont toujours entretenu un lien étroit avec les chevaux, c’est sans doute ce qui a inspiré 2 infirmières de l’hôpital militaire Legouest, à Metz (57), dans le cadre d’une thérapie contre le stress post-traumatique. Bien plus que dans n’importe quel métier, celui des armes est confronté à la santé, au moral et à l’amélioration des thérapies. La remise sur pied des soldats atteints de stress post-traumatique est d’autant plus nécessaire que les blessures ne sont pas corporelles, et n’entraînent pas de handicap dans l’accomplissement d’une carrière militaire. Ce phénomène pathologique a pour particularité d’atteindre des personnes exposées à un événement très perturbant, et bien souvent à la mort. C’est quelquefois le cas du soldat en mission, et le cas échéant, les médecins militaires arrivent difficilement à traiter les troubles liés au stress post-traumatique.

La thérapie avec le cheval (TAC) est née d’une initiative personnelle. Des résultats excellents ont été obtenus avec les chevaux sur des soldats qui se retrouvent traumatisés à l’hôpital d’instruction des armées Legouest, et en partenariat avec le centre équestre militaire de Metz, à l’initiative de ces 2 infirmières au service de psychiatrie. C’est une thérapie qui repose sur un travail émotionnel et relationnel avec le cheval. Des sessions en groupe et individuelles invitent les soldats blessés à s’interroger sur les réactions de l’animal et à mettre cette interprétation en rapport avec leur expérience et leur traumatisme. Les soignants militaires ont une expertise des blessures de guerre que n’ont pas forcément les autres médecins, et le travail avec les chevaux est particulièrement bien adapté aux personnes éprouvant des difficultés à formuler leurs émotions.

« La thérapie avec le cheval vient prendre sa place dans le travail de relaxation, dans le travail de l’imaginaire et dans le travail de verbalisation entre le thérapeute et le patient ».

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Un commentaire pour “ Comment les soldats stressés se remettent à cheval ! ”.

  1. […] le domaine sportif. Ainsi cet engagé exerce-t-il son métier de soldat au sein d’un manège de chevaux, qu’il entretient et qu’il soigne pour qu’ils puissent participer à des compétitions […]

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>