La simulation opérationnelle met l’armée de Terre en émoi

simulation-operationnelle

Les jeux vidéo, on commence à aimer beaucoup à l’armée ! Mais c’est en utilisant les moyens de simulation opérationnelle que vont s’effectuer dès les instructions au combat des soldats, pour un engagement performant.

Les militaires sont en pleine simulation, et c’est bien à l’école militaire de Saumur que s’est tenu le salon de la simulation opérationnelle. Grâce à la technologie, on optimise la préparation militaire en testant toute sortes de situations sur les systèmes d’armes, la transmission des informations ainsi que des ordres jusqu’à la préparation opérationnelle du soldat en mission. Au salon de la préparation opérationnelle se sont retrouvés 350 militaires, hauts gradés pour la plupart, autour d’une vingtaine d’industriels qui sont spécialisés dans les outils et les moyens de simulation.

L’intérêt est qu’on peut tout simuler, aussi « On utilise la simulation pour répondre à tous les besoins de préparation opérationnelle de l’armée de Terre », explique un colonel spécialiste du développement des opérations en réseau. Du tir à l’organisation d’un champ de bataille, ou encore pour tester des systèmes d’armes, la chaîne de commandement ou les réflexes des personnels en opération, « Les systèmes de simulation optimisent le moment où le soldat va se retrouver face à un environnement réel ». C’est plus qu’un jeu de guerre comme il était pratiqué au siècle précédent avant les guerres mondiales sur des cartes d’état-major ! La simulation devient le moyen de préparation privilégié du soldat avant d’entrer en action.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>