Les différents aspects du métier de cavalier blindé

differentes-cavalier

On croit naïvement que les soldats servant dans la cavalerie sont toujours dans un char d’assaut. Mais le métier de combattant de l’arme blindée est beaucoup plus diversifié qu’on ne l’imagine…

D’abord et même si la cavalerie constitue l’arme du combat embarqué par excellence, tous les cavaliers ne combattent pas enfermés dans la carcasse d’acier d’un char de combat. Les dragons par exemple et même du temps de la cavalerie à cheval, ont souvent été utilisés comme des combattants à pied. Le combat dans l’arme blindée peut soit dérouler dans les véhicules, soit à l’extérieur de ces engins blindés. Comme l’explique un cavalier, « il faut porter, démonter dans ce métier-là, alors seul on ne peut pas réussir ». Les opérations de manutention sont donc nombreuses dans l’arme blindée où les combattants sont quelquefois amenés à s’éloigner de l’engin blindé pour prendre leur poste de tir.

« Le cavalier blindé, qu’il soit conducteur, tireur anti-char, ou combattant débarqué, remplit des missions de reconnaissance, d’appui et d’investigation en vue de créer un environnement favorable à l’emploi des chars ou des véhicules blindés ».

La cavalerie, c’est 7000 hommes, soit 10% des forces terrestres et 7% des effectifs totaux de l’armée de terre.

On compte ainsi plusieurs formes d’emploi de la cavalerie, correspondant chacune à des troupes montées différentes, plus particulièrement versées dans un certain type d’emploi… donc de combat :

  1. Les chasseurs ;
  2. Les cuirassiers ;
  3. Les dragons ;
  4. Les hussards ;
  5. Les spahis, etc.

Les régiments de cavalerie ne sont pas forcément dotés de chars d’assaut, et peuvent même n’en utiliser aucun. Dans cette vidéo, on voit certes des chars tirer, mais beaucoup de soldats expliquant les ficelles de leur métier à côté de véhicules blindés légers, ou de différents modèles. On doit aussi se rendre compte que certains sont amenés à descendre de leur engin pour rejoindre leur poste de tir, d’observation ou de combat… Qui l’eut cru ?

Les recherches qui ont abouti : combattant debarque, la cavalerie de l’armée de terre, l’armée blindée, militaire de terre tank blindé, arme blindee cavalerie, pilote ou tireur de char, que fait le pilote d’engin blindé, specialite dans la cavalerie, tout savoir sur la formation des soldats blinde, exposition vbl armée de terre.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

2 commentaires pour “ Les différents aspects du métier de cavalier blindé ”.

  1. […] la différence des combattants de la cavalerie, qui en théorie combattent en mouvement sur le terrain afin de le conquérir les soldats de […]

  2. […] effectué à Canjuers dans le Var. Les pelotons anti-char du 1er régiment étranger de cavalerie sont à pied la plupart du temps maintenant pour combattre et détruire les blindés ennemis, même s’ils continuent à se […]

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>