L’antenne chirurgicale, pour une prise en charge des blessés

antenne-chirurgicale

Pour les blessés sur le théâtre d’opérations, les interventions doivent dans la plupart des cas être effectuées sur place à proximité des combats. C’est le rôle de l’antenne chirurgicale…

Sans les médecins et les infirmiers, il n’y aurait sans doute pas de soldats. Les combattants exposés par leur métier au risque de blessures au combat ne peuvent pas non plus bénéficier de tous les soins nécessaires sur le lieu du champ de bataille. L’antenne chirurgicale est donc une installation que l’armée met en place dans les zones de guerre afin de prodiguer des soins, et stabiliser l’état de santé des soldats blessés avant qu’ils ne puissent être évacués vers la France et traités dans les meilleures conditions.

L’antenne chirurgicale, ce qu’on appelait autrefois l’hôpital de campagne, est installée près de la zone de combats dans des conditions précaires. Pas question donc qu’un chirurgien civil opère sur un théâtre d’opérations. Le médecin chef anesthésiste le confirme en vidéo : « Quand on était en Afghanistan, on s’est retrouvés à travailler de façon quotidienne avec une arme à la ceinture, explique-t-il. Parce que l’hôpital a subi des attaques » ! Quelle que soit sa spécialité, le travail est d’autant plus intéressant dans le contexte d’une antenne chirurgicale, en raison justement de la « proximité avec le bloc opératoire ». Des conditions de travail difficiles, dangereuses, mais au sein desquelles le sens de l’équipe est réellement important…

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>