Comment sont soignés les marins d’un sous-marin nucléaire

medicale-nucleaire

Assurer un service médical dans un sous-marin n’est pas chose aisée, ceci d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un sous-marin lanceur d’engins (SNLE). À cause de sa mission particulière, celle d’assurer la dissuasion nucléaire en tout lieu et en tout temps, le sous-marin est obligé de rester furtif. Il est de ce fait constamment en plongée, et le personnel à bord peut juste compter sur le professionnalisme de l’équipe médicale, composée de 3 personnes.

Les missions du service de santé sont donc multiples, d’autres marins ont également l’obligation de lui prêter main-forte pour les tâches subalternes comme le brancardage des blessés. À bord d’un sous-marin nucléaire, les compétences de l’équipe médicale sont extrêmement diverses :

  • Infirmerie,
  • Anesthésie,
  • Dentisterie,
  • Bloc opératoire,
  • Évacuation sanitaire.

Une trentaine d’opérations de l’appendicite ont ainsi été effectuées depuis 1972, date à laquelle ont commencé les missions de permanence à la mer.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>