Contre la pollution maritime, les grands moyens sont évalués

pollution-maritime

Les plans Orsec et Polmar ont été déclenchés à l’entrée de la Manche pour faire un exercice d’évaluation des moyens de lutte contre la pollution maritime, dans le cadre d’un exercice d’assistance à un navire en difficulté.

Les images de cette vidéo présentent de façon très réaliste les différentes étapes de la mise en œuvre du dispositif Orsec (Organisation de la Réponse de SÉcurité Civile) et du plan de lutte contre la pollution marine (Polmar) dans le cadre d’un exercice qui a mobilisé plus de 300 militaires, agents de l’État, privés mais aussi bénévoles, ainsi qu’une quarantaine de moyens nautiques et aériens. L’important était également d’évaluer la capacité des différents acteurs de bien communiquer et d’apporter une réponse coordonnée. Car l’exercice « Roches-Douvres » 2015 se déroule à l’intersection de l’Atlantique et de la Manche, mais aussi de la zone de compétences d’une demi-douzaine de préfectures maritimes et terrestres, comme de la zone d’influence de plusieurs pays : la participation d’autorités britannique, belge et de l’agence européenne de sécurité maritime a même donné à l’exercice une dimension internationale.

On peut regretter que le son de la vidéo n’apporte pas d’information sur la façon dont les intervenants ont coordonné leur réponse au scénario qui a été prévu afin de leur donner du fil à retordre, et de justifier la débauche de moyens utilisés par les secours maritimes :

  • Un chimiquier polyvalent affrété pour l’occasion ;
  • Le remorqueur hauturier d’intervention Abeille Liberté ;
  • L’Alcyon bâtiment d’assistance, de soutien et de dépollution ;
  • 
Le patrouilleur de service public Flamant ;
  • Le bâtiment de soutien de région Elan ;
  • Les bâtiments écoles Jaguar et Panthère ;
  • La vedette côtière de surveillance maritime Trieux ;
  • 
2 hélicoptères EC225 et Caïman des flottilles 32 et 33F.

Mais également plusieurs bateaux de pêche, qui ont apporté leur concours à une opération de lutte contre la pollution aux hydrocarbures qui a mobilisé beaucoup de moyens humains et matériels. On peut notamment les voir déployés par tout un ensemble d’acteurs civilo-militaires, et les marins engagés à bord des navires de la Marine nationale participer activement aux opérations d’assistance comme de secours :

La vidéo permet notamment d’apprécier l’implication des militaires à tous les niveaux de la chaîne, que ce soit sur mer dans les opérations d’assistance et de dépollution, ou au centre de crise.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>