Un simulateur, pour s’entraîner à la guerre aéronavale

naval-fighter

Un jeu de guerre en flash permet de s’entraîner à la guerre aéronavale dans des conditions de simulation assez réalistes, avec une vue remarquable sur la zone maritime à couvrir au cours de sa patrouille.

Les images les plus fortes qui aient été faites de la guerre aéronavale ont en grande majorité été réalisées par le cinéma hollywoodien sur le conflit qui a opposé les marines américaine et japonaise, île après île et atoll après atoll, dans le Pacifique pendant la seconde guerre mondiale. Mais la guerre que se livrent les avions et les navires sur les océans ne prend généralement pas ce tour sensationnel et prodigieux qu’on a pu tourner des grandes batailles qui ont émaillé la conquête de la zone de coprospérité asiatique aux mains de la puissance nippone par la Navy américaine.

Car la guerre aéronavale c’est d’abord des dizaines d’avions et des centaines d’heures de patrouille maritime menées par les équipages de l’aéronavale, à bord d’appareils bourrés de capteurs — et aujourd’hui — d’électronique. La mission d’un aéronef de patrouille maritime est de débusquer une menace : une escadre de navires hostiles, un sous-marin en maraude, éventuellement un pilote ami ou allié dont l’avion s’est abîmé en mer. Avec ce jeu de guerre, vous allez pouvoir vous initier à la guerre aéronavale au moyen d’une sorte de simulateur qui restitue la partie visible située devant l’horizon de la zone à couvrir.

Dans ce jeu de simulation, vous pilotez un avion dont vous pouvez choisir le type entre trois différents, avec des capacités et un armement spécifique :

  1. L’appareil militaire de patrouille maritime ;
  2. L’avion d’attaque pour détruire des cibles ;
  3. L’intercepteur, avec une vitesse supérieure.

Pendant la mission de patrouille maritime et quel que soit votre aéronef, les cibles à détruire et menaces à neutraliser demeurent identiques. Il s’agit :

  1. D’appareils semblables au vôtre, mais hostiles ;
  2. De ballons dirigeables pour mouiller les mines ;
  3. Des bâtiments de surface adverses… à détruire !

2 systèmes d’armes sont disponibles à bord de votre appareil de patrouille maritime, les canons et mitrailleuses à actionner avec un clic de souris, des torpilles à larguer en appuyant sur la barre d’espace du clavier. Manœuvrer l’avion est heureusement d’une grande simplicité, en déplaçant la souris sur l’écran. Alors pilote, bon vent et bonne chasse !

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>