3 emplois, pour débuter dans les forces spéciales

debuter-speciales

L’action spéciale et le renseignement militaire constituent l’essentiel des missions confiées aux commandos des forces spéciales de l’armée. Pour les accomplir, 3 spécialités sont proposées aux jeunes recrues.

L’action des forces spéciales est très diversifiée, ce qui explique le grand intérêt des jeunes gens attirés par une carrière militaire. On peut toutefois décomposer cette action en 2 volets bien distincts, avec 3 métiers de base pour accomplir les missions effectuées par les forces spéciales de l’armée de Terre. Les emplois des militaires du rang correspondent à une activité d’équipier, où le soldat va assister son chef d’équipe SAS (Stick Action Spéciale), ou de Recherche aéroportée d’une part, et de veiller par ailleurs à l’entretien du matériel, individuel et de l’équipe de recherche.

L’action spéciale :

Les Sticks Action Spéciale (SAS) effectuent les missions d’infiltration en arrière des lignes ennemies avec des objectifs divers et variés, notamment en ce qui concerne le renseignement militaire. Mais la particularité de ces opérations « coup de poing » se situe dans leur brièveté et leur soudaineté.

L’observation (RA) :

Une grande différence avec le renseignement avancé ou en profondeur où les soldats qui forment les équipes de recherche vont rester positionnés un certain temps sur le terrain, pour collecter un maximum d’informations au sujet des cibles à traiter ensuite, éventuellement par les SAS.

Les transmissions :

L’autre volet d’une mission de renseignement couronnée de succès réside dans la transmission des données collectées sur la cible. C’est pourquoi le soldat qui fait le choix de l’option transmetteur en devenant équipier dans une cellule de recherches des forces spéciales est destiné à former le pivot pendant l’opération de collecte du renseignement militaire.

« J’ai choisi les forces spéciales en raison de la diversité des missions par rapport à l’armée conventionnelle, reconnaît un caporal du 1er Régiment parachutiste d’Infanterie de Marine. Beaucoup de moyens sont mis à notre disposition, notamment pour ce qui concerne la mise en place (parachute, hélicoptère, etc.) ».

Les recherches qui ont abouti : stick action spéciale, Sas force spéciale, comment devenir un equipier sas, devenir equipier sas, devenir mecanicien, salaire force spéciale, salaire force spéciale francaise, salaire forces spéciales, stick actions spéciale.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Un commentaire pour “ 3 emplois, pour débuter dans les forces spéciales ”.

  1. […] Pour cet exercice qui tire son nom d’une localité située en République centrafricaine, les militaires SAS du 1er RPIMa reçoivent des renforts en moyens matériels du 54ème régiment de Transmissions, ainsi que du […]

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>