L’armée cherche à se rapprocher des jeunes

proche-jeunes

Quand le CIRFA le plus proche de chez soi ne se trouve pas à proximité, des partenariats sont recherchés avec les acteurs locaux qui s’investissent dans l’orientation de la jeunesse. Ça se passe comme ça dans l’Ain…

Dans des départements ruraux et très étendus comme celui de l’Ain, on a quelquefois des problèmes de mobilité, surtout quand on est jeune, quand on ne dispose pas d’un véhicule particulier. Alors, comment se renseigner sur les opportunités d’emploi dans l’armée et les carrières militaires, dans les cas où il n’est pas facilement de se rendre dans le centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) ? Des officiers recruteurs se déplacent aussi dans les plus gros bourgs de l’Ain pour y effectuer, toutes les semaines, des permanences dans les antennes locales spécialisées dans l’information et l’orientation des jeunes gens. Ainsi, au CIRFA de Bourg-en-Bresse, des partenariats ont été conclus avec des intermédiaires locaux tels que Pôle emploi, le centre d’information et d’orientation et la mission locale, pour effectuer des permanences dans les localités suivantes :

  1. Au CIRFA de Bourg-en-Bresse ;
  2. Au Pôle emploi d’Oyonnax ;
  3. Permanences au CIO de Belley ;
  4. À la mission locale de Belley, etc.

L’Ain qui compte 43 cantons et 3 sous-préfectures pour une superficie de 5.762 km2, est un département rural avec des spécialités régionales qui en font un terroir apprécié pour ses volailles, ses fromages et son vignoble. Il s’ensuit une faible densité de la population, ce qui conduit à l’atomisation de l’information locale, avec un réseau de transports en commun trop peu performant. Pour les acteurs spécialisés dans l’emploi des jeunes, c’est un atout également de pouvoir compter sur la disponibilité des conseillers en recrutement de l’armée, par le biais des partenariats qu’ils ont conclus. Le système des permanences du CIRFA est donc appelé à s’étendre :

« Pôle emploi a une mission prioritaire, qui est de placer les gens, de leur trouver un emploi, explique le responsable du Pôle emploi d’Oyonnax. On est donc ravis d’accueillir l’armée dans nos locaux, en sachant que la proximité est une des premières clés permettant d’intégrer les jeunes ».

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>