Les jeunes et l’armée, comment se comprendre ?

information-comprendre

Des opérations d’information permettent aux jeunes et aux militaires dans l’action de mieux se comprendre, comme à Thionville et à Nancy pendant 2 journées où toutes les questions ont pu être posées.

C’est en plein air que s’est déroulée cette opération d’information que des militaires des régiments de l’armée de Terre du Nord-Est de la France ont organisée à Thionville et à Nancy, dans le but de dissiper les malentendus et de provoquer des vocations dans la jeunesse. Car le gros problème dans l’armée de Terre, c’est qu’en dépit d’un grand nombre d’engagements par an, en renouvelant plus de 9% des effectifs, l’armée pourrait recruter cinq fois plus de jeunes, car ils ignorent le plus souvent tout de la large gamme des carrières qui leur sont offertes, uniquement dans l’armée de Terre. Un petit reportage vidéo montre bien le fossé qui existe entre la jeunesse et la carrière des armes, comme l’a constaté une personne interrogée :

« Le fait de poser des questions aux militaires, c’était vachement instructif, déclare une étudiante, parce qu’on n’ose pas trop leur parler généralement et on n’a pas forcément une bonne idée de ce qu’ils font, alors qu’ils nous expliquent vraiment ce qu’ils font et leur travail au quotidien ».

Dans une période marquée par les difficultés d’insertion sur le marché du travail, l’armée française est capable d’offrir des opportunités de carrière à de nombreux jeunes volontaires et impliqués dans la réalisation de leur avenir professionnel. Avec ou sans diplôme, l’armée de Terre pourvoit au perfectionnement de compétences professionnelles diverses dans quelque 300 métiers différents. Des opportunités dont les jeunes n’ont pas souvent connaissance, et que les militaires présents à l’opération d’information se sont proposés de mettre à la disposition des jeunes grâce à des jeux et des exercices intellectuels et physiques :

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>