La maintenance, c’est la force de l’armée mécanisée

maintenance-materiels

Les véhicules de l’armée française sont soumis à de fortes contraintes. La 12ème base de soutien du matériel s’emploie à les remettre en état.

Ce ne sont pas seulement des chars d’assaut, mais de nombreux véhicules de tous types qui font l’objet de maintenance, de réparations, et de remise en état à la 12ème BSMAT (base de soutien du matériel). 480 matériels à remettre à neuf par an, cela représente de nombreuses heures de travail et le millier de personnels qui travaillent à la base possède des compétences, et une expérience diversifiée dans des domaines aussi différents que :

  • La gestion de stock de pièces de rechange ;
  • La maintenance des véhicules à roues > 3,5 tonnes ;
  • La maintenance des véhicules blindés ;
  • La mécanique, carrosserie, tôlerie et peinture ;
  • La réparation des systèmes de communication ;
  • La destruction et la valorisation des matériels…

La vidéo présente le ballet des convois qui entrent à Neuvy-Pailloux où la maintenance des véhicules à roues, blindés ou non, est réalisée, et l’entrée de ces matériels dans les ateliers. On peut avoir un aperçu des métiers que les personnels de la 12ème BSMAT exercent pour remettre en bon état de fonctionnement les véhicules éprouvés par un usage intensif et périlleux.

La 12ème BSMAT est éclatée en 4 sites très spécifiques : Neuvy-Pailloux pour la maintenance des véhicules à roues de plus de 3,5 tonnes, Gien fait celle des blindés. Nouâtre, pour les systèmes de télécommunications, et à Versailles, on s’occupe plus spécifiquement du soutien des cérémonies où les véhicules n’ont pas plus le droit de tomber en panne que les hommes.

Les recherches qui ont abouti : metier pour réparer les chars de guerre.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>