La Sainte Barbe dignement fêtée par les artilleurs

sainte-barbe

Début décembre est généralement marqué par cette cérémonie donnée en l’honneur de Barbara, la sainte patronne de professions qui ont affaire au feu dans l’exercice quotidien de leur métier, comme les sapeurs-pompiers bien sûr, mais aussi les artilleurs, les métallurgistes et les mineurs… C’est pour tous les militaires en fait, un événement important dans la mesure où ils sont tous exposés aux armes à feu, fabriquées avec des pièces en métal qu’ils ont pour devoir de nettoyer souvent.

Une cérémonie a été donnée pour l’occasion à l’Hôtel des Invalides, les 7 et 8 décembre avec des démonstrations de matériels et des reconstitutions historiques. « L’armée française et l’armée de Terre s’inscrivent dans leur culture d’armes, dans leur tradition, explique le général de brigade Benoît Royal, commandant l’école militaire d’artillerie de Draguignan, pour se projeter sur l’avenir et sur les opérations d’aujourd’hui ». L’hommage qui est rendu à Sainte Barbe n’est donc pas vécu comme une formalité, mais c’est une occasion pour tous les militaires de se remettre dans le contexte du danger, inhérent au métier des armes…

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>