Construire une base aérienne en 5 minutes (ou presque)

aerienne-minutes

Cette vidéo de l’armée de l’Air présente en 4:28 le travail des personnels de la Brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne pour l’installation de bases aériennes avancées et provisoires, réalisées en toute hâte pour le déploiement des aéronefs sur les champs de bataille libyen et malien.

Les militaires présentés par cette vidéo sont tous aviateurs, mais ils sont à première vue maçons, charpentiers, électriciens, ou conducteurs d’engins de chantier… Si ces hommes et femmes de la Brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne (BAAMA) ne volent pas eux-mêmes, ils mettent le nécessaire en place pour réaliser une installation aérienne de fortune, dans des conditions de travail et de climat variables, déterminées par le plan de bataille défini par l’état-major. Parce que « Se rapprocher du terrain permet d’économiser les moyens aériens, tout en conservant un temps de travail important sur zone » !

Les soldats de la Brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne, basés à Mérignac, près de Bordeaux, sont chargés de déployer et de mettre en œuvre les structures métalliques, textiles, électriques et électroniques qui sont nécessaires au bon fonctionnement d’un aérodrome. La BAAMA est née de la fusion de 4 unités :

  1. Le GTSICAéro (Groupement tactique des systèmes d’information et de communication),
  2. Le 25ème Régiment du Génie de l’Air,
  3. Le Groupement aérien d’appui aux opérations (GAAO),
  4. Le Groupement aérien des installations aéronautiques (GAIA).

Selon le terrain et les conditions de déploiement des forces aériennes, les personnels de la BAAMA sont amenés à s’adapter rapidement au terrain, aux disponibilités et à la langue du pays d’où s’envoleront les avions de chasse et de transport de l’armée de l’Air. Adaptibilité et Système D sont donc les qualités qu’on reconnaît forcément aux soldats de l’appui à la manœuvre aérienne.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Un commentaire pour “ Construire une base aérienne en 5 minutes (ou presque) ”.

  1. […] 25ème Régiment du Génie de l’Air dépend de la Brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne (BAMA), et s’il est basé à Istres habituellement, son expertise dans l’arme du Génie, plus […]

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>