Serpentex : La vidéo de l’exercice d’appui aérien

serpentex-exercice

L’exercice d’appui aérien interalliés Serpentex a permis de conjuguer des procédures propres à chacune des forces armées alliées de la France pour mieux coordonner le travail d’appui au sol des armées de l’Air.

Les paysages typiques de la Corse ont offert leur cadre aux aviateurs des nations aussi diverses que l’Italie, la Grande-Bretagne ou le Canada, avec leurs contrôleurs avancés (FAC-Forward Air Controllers) déployés au sol pour désigner les cibles avec une précision maximum aux pilotes. Depuis le maquis de Cozzano, en Corse du Sud, les commandos cheminent dans des paysages naturels méditerranéens pratiquement vierges, mais dont les spécificités rapprochent les militaires des conditions actuelles des théâtres d’opération en Afghanistan ou au Mali.

Les unités déployées au sol sont chargées de repérer, puis d’indiquer aux avions les cibles à traiter, pendant que les pilotes ont la difficile tâche de larguer les munitions de façon suffisamment précise pour que les soldats au sol ne soient pas touchés. Le montage vidéo donne une bonne idée de la tension que cet exercice implique pour tous les personnels engagés, au sol et sur le terrain pour les FAC, dans le central opération pour ceux qui ont pour tâche de collecter les informations et de guider les avions, et les pilotes approchant de la zone de largage des bombes.

À cet exercice Serpentex, ont participé des Rafale, des Mirage 2000 ainsi que des F18 canadiens, que l’on peut voir en vol sur cette vidéo.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Un commentaire pour “ Serpentex : La vidéo de l’exercice d’appui aérien ”.

  1. […] 3 semaines, Serpentex rassemble des équipages et des contrôleurs aériens avancés de 12 nations pour une répétition […]

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>