Du champ d’honneur, le Génie de l’Air aux Champs-Élysées

champs-elysees

Avec ces soldats du 25ème Régiment du Génie de l’Air, c’est une fusion des armées de Terre et de l’Air qui s’affiche en défilant sur les Champs-Élysées.

C’est sur le site de l’ancienne base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge que le 25ème RGA s’entraîne à défiler avec ses énormes véhicules en principe faits pour transporter des engins de chantier et des tonnes de terre sur les fronts où l’armée de l’Air entend installer des aérodromes provisoires. Or, le Génie de l’Air n’appartient pas à l’armée du même nom. C’est en revanche la seule unité de l’armée de Terre à travailler au profit des aviateurs en ce sens où le 25ème Régiment du Génie de l’Air est l’héritier des compagnies d’aérostiers militaires, qui manœuvraient les ballons d’observation pendant la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui et depuis plusieurs dizaines d’années, ce sont les satellites qui ont les ont remplacés, mais il demeure toujours nécessaire de préparer les terrains d’aviation d’où vont décoller les aéronefs militaires pour effectuer leurs missions.

Les soldats du Génie de l’Air s’entraînent 5 fois par jour pour le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées. Comme on le voit sur ces images vidéo, c’est un véritable défi qui leur est fixé d’aligner parfaitement des véhicules aussi différents que les porte-engins de chantier, les camions bâchés ainsi qu’une indispensable flotte de véhicules blindés destinée à défendre les accès d’un aérodrome en construction. Car le 25ème Régiment du Génie de l’Air a pour mission de préparer le terrain aux appareils de l’armée de l’Air pour qu’eux puissent à leur tour réaliser les leurs. Ces sapeurs de l’ombre ont donc bien mérité de prendre un peu de lumière sur les Champs-Élysées le 14 juillet, et c’est nécessairement au prix d’un effort supplémentaire dans la discipline… La vitesse de tous ces véhicules qui constituent le défilé motorisé est fixée à 14,7 Km/h, avec la difficulté supplémentaire de faire tourner parfaitement les semi-remorques devant la tribune présidentielle.

Le 25ème Régiment du Génie de l’Air dépend de la Brigade aérienne d’appui à la manœuvre aérienne (BAMA), et s’il est basé à Istres habituellement, son expertise dans l’arme du Génie, plus spécifiquement l’installation des pistes d’envol et d’atterrissage des avions de chasse ou de transport militaires, ses soldats sont fréquemment projetés en opération extérieure :

Mais le 14 juillet 2015 offre l’occasion aux soldats du 25ème RGA de défiler sur les Champs-Élysées en présentant les matériels et le savoir-faire de ces sapeurs aux métiers somme toute très singuliers !

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>