Pour les aviateurs, des diplômes reconnus dans le civil

aviateurs-diplome

L’armée de l’Air se lance dans un projet ambitieux intitulé « diplomation », dont l’objectif est de permettre à chaque aviateur d’obtenir un diplôme de niveau supérieur à celui qu’il détenait à son entrée dans l’armée de l’Air.

Pour les militaires, un jour forcément se pose la question de se reconvertir dans un métier à exercer dans la vie civile. Les armées mettent en général beaucoup de programmes en œuvre pour faciliter la reconversion de leurs personnels dans le monde de l’entreprise, mais pour des soldats, marins et aviateurs qui n’ont pas toujours des fonctions transposables dans la vie de l’entreprise, 2 difficultés se présentent : l’employabilité avec des missions qui ne correspondent pas aux réalités d’une entreprise commerciale et une montée en compétences nécessaire quand on progresse dans sa carrière.

L’armée de l’Air s’attache désormais à prendre en compte ces 2 écueils et monte un plan d’action permettant à chacun des aviateurs d’accéder à une formation diplômante durant son engagement dans l’armée de l’Air et qui lui offrira l’opportunité de monter en compétences, ainsi que l’explique le colonel Lionel Baverey dans cette vidéo, et passer un diplôme supérieur à celui qu’il avait avant d’entrer dans l’armée :

« Le projet diplomation est un principe qui crée les conditions permettant à chaque aviateur d’obtenir un diplôme de niveau supérieur à celui qu’il détenait à son entrée dans l’armée de l’Air ».

Mais une montée en connaissances et en compétences ne constitue pas la seule ambition du projet « diplomation » de l’armée de l’Air, comme le fait valoir par la suite Marie-Pierre Van Hoecke, conseillère scientifique de la déléguée interministérielle à l’intelligence économique (Matignon) :

« L’armée de l’Air possède un socle de formation exceptionnel avec des écoles, des lycées, des écoles d’ingénieur. À partir de ces formations, on peut essayer de les valoriser par rapport à un diplôme classique reconnu aux niveaux national et européen pour offrir à chaque aviateur l’occasion d’obtenir un diplôme qui lui permet de rebondir après son parcours dans l’armée de l’Air dans un autre emploi, civil ou de reprendre des études ».

Pour ces militaires de l’armée de l’Air, qui ont naturellement des rapports professionnels avec des matériels de haute technologie, « diplomation » est un projet qui se révèle une opportunité pour leur reconversion, autant que de sécurisation des parcours professionnels.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>