À bord d’un AWACS, les fonctions du mécanicien radar

awacs-mecanicien

Pour enregistrer et analyser les données captées par le radar de l’AWACS (ou SDCA en français), on ne décollera pas sans le mécanicien spécialiste des systèmes de détection et de traitement.

Les personnels dont la compétence est la mécanique ou l’électronique ont également la possibilité de voler dans les avions de l’armée de l’Air. Leur rôle n’est pas forcément celui d’un personnel au sol et certains sont même régulièrement appelés à exercer leurs compétences en vol, ainsi que nous le confirme cette mécanicienne spécialiste des systèmes de détection et de traitement à bord d’un AWACS de l’armée de l’Air. Avec son système de capteurs passifs et d’un radar à longue portée que ce gros-porteur porte au dos, il est capable de détecter et de contrôler l’environnement aérien et au sol sur une surface de 310 kilomètres carrés, afin d’effectuer toutes sortes de missions :

  • Pour effectuer un rôle de police du ciel ;
  • De soutien à la lutte contre le terrorisme ;
  • De soutien aux opérations d’évacuation ;
  • De soutien aux opérations d’embargo, etc.

« L’AWACS, c’est un centre de détection et de contrôle aéroporté, déclare la mécanicienne radar. Il peu détecter des avions, des hélicos, des bateaux et peut par exemple participer à la lutte contre la piraterie ».

Plusieurs aviateurs travaillent donc à bord d’un AWACS en plus du pilote et de ses équipiers, pour faire fonctionner tout le système de traitement de l’information embarqué dans l’avion, et dont le gros radôme qui couvre son fuselage est le symbole. Mais pour les opérateurs ainsi que pour le mécanicien spécialiste des systèmes de détection et de traitement, pas question de regarder le paysage comme le feraient des passagers dans la version commerciale de ce Boeing :

« Moi, je suis responsable du bon fonctionnement du calculateur (ce qui correspond à l’unité centrale de votre ordinateur), et tant que mon système ne fonctionne pas personne ne peut commencer à travailler ».

Les professionnels de l’électronique ne sont donc pas condamnés à rester cloués au sol dans l’armée de l’Air et ils peuvent aussi embarquer à bord d’un AWACS pour jouer en vol un rôle de traitement de l’information.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Un commentaire pour “ À bord d’un AWACS, les fonctions du mécanicien radar ”.

  1. […] disposent pas moins d’une connaissance de leur terrain de chasse en pleine mer comparable à celle de leurs camarades de l’armée de l’Air grâce au plus petit AWACS jamais conçu par les ingénieurs en aéronautique. C’est d’autant […]

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>