Plouf! Les plongeurs-sauveteurs héliportés de l’armée de l’Air

sauveteur-heliporte

Portrait d’un sous-officier de l’armée de l’Air, spécialiste de la recherche et du sauvetage en milieu hostile, et plus particulièrement en mer…

Qui savait que l’armée de l’Air disposait de plongeurs pour effectuer des missions de recherche, de sauvetage en mer, mais aussi en milieu hostile, dans des conditions extrêmes ? On les appelle les « ploufs », parce qu’ils se consacrent en premier lieu au sauvetage des pilotes de l’armée de l’air qui sont tombés à l’eau. C’est forcément la situation géographique de la base aérienne de Solenzara (Corse), où se trouve l’escadron d’hélicoptères EH 01.044, qui motive la spécialité maritime de ces sauveteurs de l’armée de l’Air. À bord de leurs Super Puma, les 48 plongeurs-sauveteurs héliportés ont évidemment reçu le sobriquet de « plouf » de la part de leurs camarades aviateurs.

Un entraînement de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions climatiques comme ici en exercice de sauvetage aéroterrestre de nuit, met les personnels de cette unité un peu particulière sur un pied particulier, au sein de la grande famille des aviateurs. Mais c’est également grâce à leurs compétences que les plongeurs-sauveteurs de l’armée de l’Air ne sont pas seulement chargés de la recherche et du sauvetage de ses pilotes, victimes d’un crash en pleine mer, mais aussi chargés de missions de souveraineté, et de service public. Pour résumer, les ploufs vont intervenir aussi lors du sauvetage de marins civils ou plaisanciers victimes d’un naufrage en mer.

C’est la raison pour laquelle les plongeurs sauveteurs représentent parfois une sorte de dernier recours pour tous les autres aviateurs : « On intervient quand les moyens conventionnels ne peuvent plus intervenir, explique le plongeur sauveteur de l’armée de l’Air. Les 3/4 du temps et quand tout va mal, c’est à ce moment-là qu’on décolle »… Dans cette vidéo on peut voir comment se passent différentes interventions réalisées par les ploufs dans des situations très diverses, que ce soit évidemment en mer, mais aussi en pleine maquis corse :

Mais faire partie de l’escadron d’hélicoptères EH 01.044, et être un plouf à son tour n’est pas donné à tout le monde :

« Pour devenir plongeur héliporté, il faut évidemment une bonne condition physique, indique l’instructeur chef d’escadrille des sauveteurs plongeurs héliportés. Après, il faut de l’humilité, du respect, de l’organisation, et un peu de courage aussi » !

Les recherches qui ont abouti : plouf armée de l’air.

Commentez cet article, ou faites un rétrolien depuis votre propre blog.

Un commentaire pour “ Plouf! Les plongeurs-sauveteurs héliportés de l’armée de l’Air ”.

Cette vidéo vous a plu ? Dites-le en commentaire :

XHTML : Vous pouvez enrichir votre commentaire avec les balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>